Bonnes nouvelles du jour !


 


18 juin 2016
- Faut-il faire de l’information positive ?
La guerre, le terrorisme, la corruption et les crises politiques font bien souvent l’ouverture des journaux télévisés et la « une » des sites d’information. On finirait par penser qu’il ne se passe que des choses atroces dans le monde. Le "Guardian" lance une série qui proposera un journalisme positif, centré sur des solutions plutôt que des problèmes...
- Comment éviter le démarchage téléphonique grâce à Bloctel 
Au Cargo, les start-up prennent leur envol
Galileo : deux nouveaux satellites en orbite
 

18 juin 2016
- Le moral des Français au plus haut depuis 2007
Alors que la contestation de la loi travail s'éternise, le moral des Français s'améliore nettement et retrouve son niveau de 2007.
L'espérance de vie dans le monde a gagné 5 ans depuis 2000
- Le Royaume Uni célèbre les 90 ans de la Reine Elisabeth II
Le policier héros du Web en larmes à sa remise de médaille
 

Pas facile de faire une revue de presse des bonnes nouvelles après les événements du 13 novembre...

Pourtant, dans le tsunami de mauvaises nouvelles de ces derniers jours, nous avons choisi deux nouvelles qui pourraient être porteuses d'espoir :

- la solidarité internationale : nous avons vu un extraordinaire élan de solidarité du monde entier, avec les marques d'une véritable affection pour notre cher et vieux pays. Cela fait chaud au cœur de savoir qu'on n'est pas seuls face à cette barbarie...

- l'engagement de certains imams : au-delà de toute solution militaire, c'est l'éducation des jeunes qui permettra de sortir de cet obscurantisme basé sur de fausses interprétations du Coran. Seuls ceux qui sont chargés de l'enseigner, pourvu qu'ils en aient le courage, pourront rétablir la vérité face à des excités qui exploitent sourates et versets pour tenter de justifier leurs actes abjects.


18 novembre 2015
La solidarité internationale : En signe de solidarité après les attentats de Paris, le monde entier devient bleu, blanc et rouge
Les attentats qui ont frappé Paris et sa banlieue vendredi 13 novembre ont ébranlé la France, mais aussi de nombreux pays étrangers qui ont rapidement manifesté leur solidarité.
C'est le cas notamment des États-Unis par la voix de Barack Obama : ces attentats "ne sont pas seulement une attaque contre Paris", mais "une attaque contre toute l'humanité et nos valeurs universelles".
Mais le président n'est pas le seul à avoir montré son soutien aux Français. Des bâtiments américains – comme le One World Trade Center ou la mairie de San Fransisco – mais aussi australien, allemand, suédois ou encore mexicain se sont illuminés de bleu, blanc et rouge en signe de solidarité dès le lendemain de ce drame.

 

18 novembre 2015
L'engagement de certains imams : Près du Bataclan, des imams rendent hommage aux victimes des attentats
Dans la grisaille de ce lundi 16 novembre, alors que Paris se réveille douloureusement de ce cauchemar, ils sont venus de Pantin, de Meaux, de Montreuil, pour un hommage sobre aux victimes des attaques.